Je trouve également qu'il est trop simple, bien trop simple de rejeter la faute sur l'argent. Quelle hypocrisie de personnifier l'argent comme un démon destructeur et quelle naiveté que de croire que sans argent le monde tournerait mieux. L'homme est paradoxal, il veut son indépendance mais rejette sa propre nature en accusant ses propres inventions. Tout cela est puant. Non, arrêtez de rejeter la faute et acceptez votre nature qui est la mienne également, la notre à tous et qui est notre véritable problème! Un monde sans argent ! Cela fait fort longtemps que je milite pour quecessent toutes les atrocités liées au monde de l'argent.

 

Ce n’est sans doute pas à la portée de tout le monde, mais certaines personnes gagnent leur vie et voyagent grâce à leurs revenus de trader journalier. Une personne en particulier c’est Marcello du site WanderingTrader.com Le gardiennage (Housesitting) Aucune loi n’exige de quitter son emploi pour pouvoir voyager. Peut-être que votre poste link vous permet de travailler à distance, dans ce cas il suffit d’en parler avec votre responsable pour organiser ça. Allez faire un tour sur les plages de Thaïlande et vous rencontrerez de nombreux étrangers en train de travailler à distance pour leur entreprise, gagner leur vie tout en voyageant à travers le monde. Devenez coiffeur

 

C’est bien payé, l’ambiance est correcte, c’est un peu physique et je rentre très fatigué, mais je sais que je n’ai pas à me plaindre car tout le monde a besoin d’argent et j’aurai ma part du gâteau à la fin de ces deux mois d’été, quand d’autres auront passé leur temps à flâner. Je n’aurai jamais pensé que je me lèverai presque tous les jours à 5h du matin en plein été. J’ai pris la responsabilité de ne pas prendre de vacances et j’ai l’impression de m’être interdit la liberté de profiter des derniers moments de fêtes avant de commencer la vie dont on me parle depuis très longtemps.

 

On le constate chaque fois avec effarement, que ce soit dans l’affaire Morillo-Méric ou dans cette dernière affaire du bijoutier braqué de Nice, celui qui a le mauvais goût de survivre à une agression, après avoir usé de son instinct de survie en se défendant, devient de fait l’homme à condamner, le coupable, source celui par qui le scandale arrive. Je lis que chacun de ces projets aura, à tout casser, 100 millions d'euros de dotations. Je ne sais pas vous, mais moi, Arnaud Montebourg me fait éclater de rire. Un batteur d’estrade de canton du XIXe siècle. Le bretteur des Monty Python à cheval sur son bidet!